Mot-clé - Publicité

Fil des billets

vendredi 17 février 2017

« Obey - Consume - Watch TV - Work - Sleep »

Extrait du film They Live de John Carpenter (1988)

They Live (Invasion Los Angeles, titre français) est un film de science-fiction de John Carpenter, d'après la nouvelle Les Fascinateurs (Eight O'Clock in the Morning) de Ray Faraday Nelson.
Synopsis : John Nada parcourt les routes à la recherche de travail comme ouvrier sur les chantiers. Embauché à Los Angeles, il rejoint un bidonville où il va entrer en possession d'une paire de lunettes hors du commun. Elles permettent de voir la réalité telle qu'elle est : le monde est gouverné par des extra-terrestres. 

Après avoir visionné la scène où le héros utilise la première fois les lunettes brièvement et collectivement commentée, concevez un projet en jouant tout comme l'extrait sur la dichotomie* du visible et non-visible. 

*Dichotomie : (du grec dikhotomos, division en deux), division qui marque l’opposition entre deux éléments.

En quoi notre rapport à la société de consommation, à la consommation, au fonctionnement de la marchandise peut être une source d'inspiration artistique ? 

Références artistiques possibles :

  • René MAGRITTE, La condition humaine, 1933, huile sur toile, 100x81 cm
  • Andy WARHOL, Brillo Box, 1964, sérigraphie et peinture polymère sur bois, 44x43x33,5 cm
  • Alain JACQUET, Camouflage Botticelli, Naissance de Vénus III, 1964, huile sur toile, 220x105 cm
  • Duane HANSON , Lady's Market, 1969, polyester, fibre de verre, peinture acrylique, peinture à l'huile, cheveu, prothèse oculaire, chariot de supermarché, boîte de conserve, 166x130x65 cm
  • Barbara KRUGER, I shop therefore I am (J'achète donc je suis), 1987, photomontage, sérigraphie sur vinyle, 281,90x287 cm
  • Liu BOLIN série Hiding in the City, photographies, depuis 2005
    « Il y a dix ans, mon atelier a été détruit par le gouvernement chinois. J’étais tellement en colère que j’ai décidé de créer une œuvre pour protester contre ce saccage. Je me suis mis à disparaître dans des décors qui ont une résonance pour la société et le genre humain [un kiosque à journaux, un supermarché, la Grande Muraille de Chine…]. Une fois que j’ai choisi le lieu, mon corps et mon visage sont peints dans les mêmes couleurs que le décor selon un quadrillage précis. Cette disparition de ma personne suscite à la fois un amusement et un malaise. C’est une manière de dénoncer les problèmes sociaux et les difficultés que nous rencontrons en Chine. »
  • Philippe RAMETTE, L'Ombre (de moi-même), 2007, installation
  • Oliver JEFFERS, Without a Doubt Part 1 (Dipped Paintings), huile sur toile partiellement  trempée dans l'émail, 2012
  • Ron ENGLISH , What's in your body ? Mc Supersized, XXIe

Cayetano FERRER

Cayetano FERRER

Cayetano FERRER, série City of Chicago, photographies, 2004-2008

Histoire des arts - Thématiques, objets d’étude possibles :
  • Les arts entre liberté et propagande (1910-1945)
    - Art et pouvoir : contestation, dénonciation ou propagande
  • Les arts à l’ère de la consommation de masse (de 1945 à nos jours)
    - Les arts face à la réalité contemporaine

mercredi 4 mai 2016

Revue

Un magazine réalisé par vous qui s'approprie et détourne les codes médiatiques, culturels et esthétiques des magazines féminins pour mettre au jour les stéréotypes et préjugés à l'œuvre au sein des industries de la mode et de la publicité, et explorer par là-même les fantasmes de la société.
Quelle est votre marge de manœuvre esthétique ? Quelle est votre degré d'aliénation face aux modèles qui s'imposent à travers les médias ?

Vous proposerez la maquette de la couverture en piratant les photographies publicitaires et en interrogeant les représentations de la culture populaire des apparences.

Nicole Tran Ba Vang
Artiste plasticienne d'origine vietnamienne, Nicole Tran Ba Vang s'est d'abord imposée dans le paysage de la photographie française contemporaine. Issue de la mode, l'artiste joue avec les codes et les mécanismes de ce domaine qu'elle connaît bien, tout en reprenant son langage visuel.
Ses images interrogent avec un certain humour le culte de l'apparence et ce qu'il dévoile de nos préoccupations identitaires. 

Source : site de l'artiste

nicole-tran-ba-vang-revue.jpg

dimanche 18 mars 2012

Mes jalousies

Griffonnez, biffez, grattez, [...], agissez sur la photographie publicitaire à votre disposition pour lui offrir un nouveau sens.

Notions abordées : appropriation, détournement.
Verbalisation : méthode d'analyse de l'image publicitaire.

Depuis 35 ans, Annette Messager fait de sa vie de femme et d'artiste le sujet de son œuvre. Elle questionne les fantasmes de l'inconscient collectif. Quel rôle notre société assigne-t-elle à la femme ? Tantôt collectionneuse (par exemple Mes Jalousies) tantôt femme d'intérieur (elle tricote des vêtements pour des oiseaux empaillés), entre ironie et nostalgie, Annette Messager a l'art et la manière de faire basculer l'ordre des choses : du banal au monumental, du quotidien à l'universel, de l'intime au public, du grotesque au fétiche.


Mes Jalousies s'inscrit dans cette démarche, proche de celle de Boltanski. L’œuvre se compose de vingt-neuf photographies noir et blanc et d'un cahier présenté sous vitrine. Ce dernier contient soixante-douze coupures de presse de portraits de femmes sur lesquels Annette Messager a accentué les traits du visage à l'aide d'un crayon ou d'un stylo pour les surcharger de rides. Malgré les retouches qu'ils ont subies, il est possible de reconnaître parmi ces portraits des personnalités médiatiques (Sylvie Vartan, Jeanne Moreau, Brigitte Bardot). Geste simple et dérisoire de la retouche au crayon de photographies de magazine. Et pourtant il se dégage de cette série une impression de malaise. L'incision du temps sur les visages jeunes est une manière drôle et violente de rendre à la vie sa juste valeur : la vie est éphémère, la déchéance est inscrite dans nos gènes, même chez les plus belles femmes du monde. Il reste toutefois quelque chose de cette beauté. C'est là le mystère de ces images que l'on oublie pas quand on les a vues.


Nike, Daniele Buetti, 2003
Daniele Buetti (né en 1955 à Fribourg ) est un artiste visuel suisse travaillant divers médias, mais principalement l'installation. Son travail comprend la photographie, la vidéo, le son, le dessin, la sculpture, et le travail numériquement assisté. Depuis 2004, il est professeur à Kunstakademie Münster. Il vit et travaille à Zurich et Münster.

dimanche 7 mars 2010

Slogan

Inventez un slogan mettant en valeur un aspect réel ou fictif de votre personnalité.
Choisissez le meilleur support de présentation possible pour votre réalisation.

Évaluation :
pertinence du choix des matériaux et des médiums,
pertinence du support ou du lieu de communication,
explication des choix.

Sujet du cédérom les arts plastiques au collège, académie de Grenoble