Mot-clé - In situ

Fil des billets

mardi 6 juin 2017

« Un endroit comme une révélation » - Invader

Après avoir choisi un endroit singulier du collège, vous proposerez un projet de réalisation de mosaïque* pour ce lieu. Vous le présenterez sous la forme d'un diaporama intégrant vos croquis, photomontages ou photographies de votre maquette.

* Mosaïque

 Composées de petits morceaux de verre ou de pierre (les tesselles) fixés dans du ciment ou du plâtre, les mosaïques existent au moins depuis le VIII siècle avant J.-C.
D'abord apparu dans l'Antiquité - au Proche-Orient et en Grèce sous forme d'images et de motifs complexes sur le sol et les murs, la mosaïque a été développée par les artistes byzantins avant de céder la place à la fresque (à la Renaissance) puis à la peinture à huile.
Les plus anciennes mosaïques connues se composaient de galets, remplacés ensuite par de minuscules cubes, ou tesselles, en pierre ou en verre disposés de manière à créer des motifs parfois complexes.
Entre le premier siècle avant J.-C. et le troisième siècle de notre ère, les sols grecs et romains ont été décorés de mosaïque - souvent en pierre calcaire ou en marbre - formant des motifs. Quand le christianisme devient la religion des Romains, les mosaïques gagnent les murs des églises ; faites de tesselles en verre, elles brillaient à la lueur des cierges. Entre 402 et 476, de somptueuses mosaïques sont ainsi créées à Ravenne, qui est alors la capitale de l'Empire romain d'Occident. Elles symbolisent la puissance du christianisme. Depuis, l'Histoire de l’art a connu des périodes de résurgence de la mosaïque, notamment avec l’Art nouveau.

cave-canem.jpg
Cave Canem, mosaïque, vestibule de la maison du poète, Pompéï

Pixel art

Le pixel art désigne une composition numérique qui utilise une définition d'écran basse et un nombre de couleurs limité (même si cette double limitation n'est rigoureuse qu'historiquement parlant).
De fait, le matériau de base du pixel art est la représentation plastique du pixel (contraction anglophone de picture element : élément d'image). C'est-à-dire une surface plus ou moins carrée et colorée, comme composante élémentaire de toute création de pixel art.
Ces contraintes de moyens minimalistes imposent une stylisation, au cœur d'une recherche esthétique où chaque pixel a son importance. Ainsi, créer une œuvre où les pixels seraient simplement discernables les uns des autres, n'est pas une condition suffisante pour en faire du pixel art. (source Wikipédia)

invader-ny.jpg
Mosaïque d'Invader à New York

Invader est un artiste de rue français, né en 1969. 
Il est diplômé de l'École nationale supérieure des Beaux-arts de Paris. 
Depuis plus de 20 ans, l'artiste installe des Space Invaders réalisés en carrelage ou en petits carreaux de mosaïques sur les murs des grandes métropoles internationales, et ce jusque dans l’espace.
Son pseudonyme et l'esthétique de ses œuvres sont inspirés d'un jeu vidéo de 1978 appelé Space Invaders.

http://www.space-invaders.com/home/

Autres références : 

  • Playtime, Lars Arrhenius, aménagement d'une station de métro, Stockholm, 2008
  • Digital Orca, Douglas Coupland, Vancouver, 2011 - Douglas Coupland est par ailleurs l’inventeur de l’expression « Generation X », au travers de son roman, qui mettait déjà en exergue la perte de repères et la saturation des médias dont était victime sa génération, ceux là même qui avaient entre 10 et 15 ans dans les années 1980 Installation interactive 
  • Wooden Mirror, Daniel Rozin, 2003

lundi 11 avril 2011

S 213

Après avoir choisi un endroit singulier de la salle d'arts plastiques (S213), vous interviendrez sur le lieu et le donnerez à voir différemment.

Pour se faire, il vous faudra :
Observez les caractéristiques plastiques intrinsèques du lieu : les matériaux utilisés, les formes, les dimensions, l’organisation des éléments construits et/ou naturels, les couleurs, la lumière, etc. Relevez (croquis) les points de vue les plus significatifs du lieu.

Incitation :

" Le prof m'a rétréci et maintenant je vis caché à cet endroit dans la salle S213. "

L’évaluation portera sur :
la capacité à expliquer,
la capacité à interroger le lieu où se réalise la production,
la capacité à montrer la relation entre le lieu et la production.

A work by Charles Simonds

L'artiste new-yorkais Charles Simonds a créé une civilisation fictive, des lutins, dont il a imaginé l'histoire, un système de croyance et un mode de vie. De ce petit peuple Charles Simonds ne nous laisse entrevoir que les vestiges architecturaux centrés " autour de croyance envers la nature, vers la terre ". Leurs bâtiments sont faits de minuscules briques d'argile et d'autres éléments naturels tels que brindilles, os et sable. Ces bâtiments ne sont pas finis ou ils sont en ruines, abandonnés, s'érodant lentement.

Pierrick Sorin, 2008
Pierrick Sorin : Titre variable n° 1 " le cousin", 2008, vidéo, théâtre optique, bois, miroir , tourne-disque, écran de télé

Les théâtres optiques de Pierrick Sorin
Depuis 1995, dans un dispositif de fabrication artisanal, l’artiste se met en scène sous forme d’hologramme virtuel faisant son apparition au milieu de décors miniatures et d’objets réels. " Le petit Sorin " se donne inlassablement en spectacle dans des saynètes ironiques et graves à la fois, en référence au cinéma muet.
Ses théâtres optiques sont comparables aux boîtes d’optiques du XVIIIème siècle montrées dans les rues par des bonimenteurs. Des formes brèves basées sur les effets de répétition, les effets comiques, la reconnaissance de formes familières à travers l’imitation et le caricature ou le dédoublement et le travestissement. L’effet doit être instantané sur le spectateur.
Le dispositif de trucage (: système de miroir, inspiré du professeur John Pepper) mis en place par Pierrick Sorin est pris dans une double fonction : produire de l’illusion et montrer ses principes de production. Offrir de l’enchantement et du désenchantement en faisant entrer le procédé mystificateur au cœur de la représentation. 

jeudi 21 mai 2009

In situ

Appropriation de l'espace : intervenez plastiquement dans l'espace du collège !
Chaque élève choisit un espace, un lieu, aimé ou détesté à l'intérieur du collège et laisse une trace (intervention plastique éphémère).

Réalisez un projet sous forme de notes et de croquis. Justifiez vos choix (lieu et techniques utilisées)
Prenez régulièrement des photographies avec appareil numérique (possibilité de retoucher, recadrer les photos) afin de documenter votre projet.

Supports : sols, murs, éléments architecturaux, végétaux, etc.
Références artistiques : Land art, Ernest Pignon Ernest, Georges Rousse, Simone Decker - http://www.simonedecker.com, cf. Installations, l'art en situation, Éd.Thames & Hudson

lundi 16 mars 2009

Onomatopée hors cadre

Onomatopée : n.f. mot dont le son suggère celui de la chose qu’il dénomme.

Écoutez attentivement certains bruits provoqués (: frappez à la porte, allumez/éteignez les lumières, déplacez un tabouret, etc.).
Listez ce qui peut être à l'origine d'un bruit dans la salle d'arts plastiques.
Choisissez une onomatopée correspondante, prononcez-la, écoutez-la.
Choisissez son graphisme, ses couleurs, une composition appropriée, la matière sur/dans laquelle, elle sera réalisée.

Installez le mot dans l’environnement spatial et événementiel du son dont il est origine (l’onomatopée hors de son contexte habituel : la page, la vignette de bande dessinée).

Liste non exhaustive :
Argh - Atchoum - Boum - Badaboum - Bam - Bim - Bang - Baoum - Bip - Blablabla - Blam - Blong - Bling - Bzz - Crac - Clac - Clang - Clap - Clic - Cric crac - Critch - Cratch - Ding Dong - Dong - Drelin Drelin - Dring - Flip flop - Flap flap - Gla gla - Glou Glou - Grrr - Hiii - Pan - Patati-Patata - Patatras - Pfff - Plif - Plaf - Plouf - Pschit - Splatch - Slurp - Snif - Tic Tac - Toc Toc Toc - Zip.


Fooosh (Hydrant), D. Billy, 2007
http://dbilly.com/

photographie de Bubbles Speech
Speech Bubbles, Parreno Philippe, 1997