Mot-clé - Échelle

Fil des billets

lundi 1 mai 2017

Géant ou minuscule, changement de monde

Proposez une photographie numérique (ou vidéo) de l'objet que vous avez choisi d'un point de vue singulier, afin de donner un sens tout personnel à la proposition suivante : « géant ou minuscule, mon objet change de monde ».
Accompagnez votre réalisation de croquis préparatoires et d'une note explicative.

Problématique :
En quoi la mise en scène de l’objet modifie-t-elle la perception du spectateur ? 

Références artistiques possibles :

  • René MAGRITTE, La chambre d'écoute, 1952, huile sur toile, 45x55 cm, The Menil Collection, Houston
  • Charles SIMONDS, Abandoned Observatory (Observatoire abandonné), 1975, argile et sable, 25x76x76 cm, Centre Georges Pompidou, Paris
  • Claes OLDENBURG, Chothes Pin, (Épingle à linge), 1976, acier, 13,70x3,70x1,40 m, Center Square Plaza, Philadelphie, USA
  • Jeff KOONS, Balloon Dog, 1994-2000, acier inoxydable, 3,07x3,63x1,14 m, Centre Georges Pompidou, Paris
  • Robert THERRIEN, No Title (Table and Four Chairs), 2003, aluminium, acier, bois et matière plastique, chaise : 2,86x1,43x1,73 m , table : 2,69x4,68x3,62 m, Tate/ National Galeries of Scotland
  • ROYAL de LUXE, La Géante du Titanic et le Scaphandrier, juin 2009, événement, Nantes - La Petite Géante est une marionnette de 5,5 m pour 800 kg et Le Géant, 10 m pour 2500 kg
  • Joana VASCONCELOS, Call Center, 2014-2015, téléphones analogiques, acier métallisé et thermo-laqué, système sonore et oscillateurs pilotés par microcontrôleurs, 10x0,80x2,99 m, The Tia Collection

Vue d'exposition - R Thierrien 

Robert THERRIEN, No title (Folding table and chairs, green), 2008, table : 2,44x3,04x3,04 m ; 4 chaises : 2,64x1,62x1,83 m chacune

Questionnements
  • La représentation plastique et les dispositifs de présentation : la mise en regard et en espace - la prise en compte du spectateur, de l’effet recherché. 
  • Les fabrications et la relation entre l’objet et l’espace : l’invention, la fabrication, les détournements, les mises en scène des objets.
Expérimenter, produire, créer (D1, D2, D4, D5)
  • Représenter le monde environnant ou donner forme à son imaginaire en explorant divers domaines (dessin, collage, modelage, sculpture, photographie, vidéo...). 
  • Rechercher une expression personnelle en s’éloignant des stéréotypes.
  • Intégrer l’usage des outils informatiques de travail de l’image et de recherche d’information, au service de la pratique plastique. 

Mettre en œuvre un projet artistique (D2, D3, D5)

  • Adapter son projet en fonction des contraintes de réalisation et de la prise en compte du spectateur.

S’exprimer, analyser sa pratique, celle de ses pairs, établir une relation avec celle des artistes, s’ouvrir l’altérité (D1, D3)

  • Décrire et interroger à l’aide d’un vocabulaire spécifique ses productions plastiques, celles de ses pairs et des œuvres d’art étudiées en classe.
  • Justifier des choix pour rendre compte du cheminement qui conduit de l’intention à la réalisation.
* D1 Les langages pour penser et communiquer - D2 Les méthodes et outils pour apprendre - D3 La formation de la personne et du citoyen - D4 Les systèmes naturels du monde et l’activité humaine - D5 Les représentations du monde et l’activité humaine

mercredi 1 janvier 2014

Chérie, j'ai...

Honey, I Shrunk the Kids est une comédie américaine réalisée par Joe Johnston, sortie en 1989.
Synopsis : Wayne Szalinski est un savant excentrique qui a transformé sa maison en véritable laboratoire, au grand désespoir de ses voisins, les Thompson, qui ne supportent plus le bruit quotidien du fer à souder. La dernière invention de Szalinski est une machine capable de miniaturiser la matière qu'il garde dans son grenier à l'écart de sa femme Diane et de leur deux enfants, Amy et Nick.
Un jour, une balle de baseball lancée par Ron, le fils cadet des Thompson, déclenche l'appareil. Alors qu'Amy, Nick, Ron et son grand frère Russ Jr. tentent de récupérer la balle perdue au grenier, la machine les réduit à la taille d'une tête d'épingle. Mis à la poubelle par Szalinski qui pense que son invention ne fonctionnera jamais, les quatre minuscules enfants se retrouvent alors dans le jardin qui prend des allures de jungle impénétrable et menaçante…

Imaginez que les enfants rétrécis soient ici, dessinez la salle de classe comme ils la voient - adoptez leur point de vue, signifiez le rapport d'échelle inhabituel.

Chérie, j'ai rétréci les gosses, 1989

dimanche 30 septembre 2012

The Incredible Shrinking Man

L’Homme qui rétrécit (The Incredible Shrinking Man) est un film américain réalisé par Jack Arnold, sorti en 1957.
À quelques semaines d’intervalle, Scott Carey (Grant Williams) entre en contact direct avec un pesticide, puis avec un mystérieux brouillard radioactif lors d’une sortie en bateau. Peu de temps après, il constate qu’en plus de perdre du poids, il perd significativement en taille.
Les semaines passent, et Scott ne mesure plus que quelques centimètres.

Dessinez le contenu de votre trousse en rendant compte de la vision de Scott - adoptez son point de vue, signifiez le rapport d'échelle inhabituel.

Photogramme, L’Homme qui rétrécit, J Arnolds, 1957
Photogramme du film, Scott face à l'araignée du sous-sol

lundi 14 février 2011

Question d'échelle

1) Dispositif : photographies de mobiliers d’une taille unique et connue à coller. En prélevant et collant tous les éléments, recréez l’espace d’une chambre - faîtes en sorte que l’espace de cette pièce soit réaliste : perspective, rapport d’échelle...
2) Un géant s’échappe de la chambre !

Références artistiques : Les voyages de Gulliver, de Jonathan Swift, Alice au pays des merveilles, de Lewis Carroll - dimension inusuelle, perturbation, hypertrophie dans la vision du détail, hors-cadre... cf. Claes Oldenburg, A. & P. Poirier, Charles Simonds.