Vanité

Damien Hirst,

Le crâne en diamants de Damien Hirst, première icône du XXIème siècle, est symptomatique du regain d’intérêt pour les vanités qui s’introduisent dans le domaine de l’art contemporain.

Une vanité est une catégorie particulière de nature morte dont la composition allégorique suggère que l'existence terrestre est vide, vaine, la vie humaine précaire et de peu d'importance. Très répandu à l'époque baroque, particulièrement en Hollande, ce thème de la vanité s'étend à des représentations picturales comprenant aussi des personnages vivants comme Les Ambassadeurs d’Holbein.

Les Ambassadeurs, Hans Holbein, 1533
Les Ambassadeurs, Hans Holbein, 1533

Vanité, Philippe de Champaigne, 1644
Vanité, Philippe de Champaigne, 1644

« Évoque la vanité des biens terrestres »
Vanité du savoir - livres, instruments scientifiques, art ; 
Vanité des richesses et du pouvoir - argent, bijoux, pièces de collection, armes, couronnes et sceptres ; 
Vanité des plaisirs - pipes, vin, instrument de musique et jeux.

« Évoque le caractère transitoire de la vie humaine »
Squelettes, mesure du temps, montres et sabliers, bougies et lampes à huile, fleurs.

« Contient les éléments qui sont les symboles de la résurrection et de la vie éternelle »
Épis de blé, couronnes de lauriers.