Comic Strip

« Dans le bruit de la machine et du tuyau d’échappement
Il bondit comme un diable avec des flammes dans les yeux »
_ Jean Dréjac, 1956

L’Équipée sauvage (The Wild One) est un film américain réalisé par László Benedek, sorti en 1953. Le film est célèbre pour la prestation de Marlon Brando en chef d’une bande de motards, devenant l’icône du rebelle.
The Black Rebels Motorcycle Club (BRMC), menés par Johnny Strabler (Marlon Brando), une quarantaine de jeunes gens vêtus de blousons de cuirs marqués d’une tête de mort, arrivent à moto à une course de motos. Ils envahissent la piste, sèment la pagaille, se voient finalement intimer l’ordre de quitter les lieux, non sans avoir volé un prix. Ils disparaissent jusqu’à la petite ville voisine, dans laquelle leur arrivée pétaradante fait grande impression…

Réalisez une planche de BD de l’arrivée des motards en ville où l’histoire, le dessin, la typographie s’adapteront parfaitement au format des vignettes.

Références possibles :
Jacques-Henri LARTIGUE, Grand Prix de l’Automobile Club de France, Automobile Delage, 1912.
Luigi RUSSOLO, Automobile in corsa (Dynamisme d’une automobile, Composition), 1912-1913, huile sur toile, 106 x 140 cm, Centre Pompidou, Paris.
Giacomo BALLA, Rumore di moto, 1913, peinture à l’huile et gouache sur papier, 73 x 101 cm.
L’Équipée sauvage (The Wild One) film américain réalisé par László Benedek, avec Marlon Brando, 1953.
Katsuhiro ŌTOMO, Akira, Éd.Kōdansha, 1982-1990


Comic strip : bande dessinée de quelques cases disposées en une bande le plus souvent horizontale. Ce nom provient de la juxtaposition des termes anglais « comic » (drôle) et « strip » (bande).
Les comic strips désignent depuis la fin du 19e siècle aux États-Unis des bandes dessinées paraissant dans la presse quotidienne. En semaine, elles se composent d’une seule bande, en noir et blanc (daily strip), tandis qu’elles bénéficient le dimanche d’un espace plus important, en couleur (sunday strip).
The Yellow Kid est généralement présenté comme le premier comic strip.

Bande dessinée : La BD est une forme d’expression artistique, souvent désignée comme le « neuvième art », utilisant une juxtaposition de dessins (ou d’autres types d’images fixes, mais pas uniquement photographiques), articulés en séquences narratives et le plus souvent accompagnés de textes (narrations, dialogues, onomatopées). Will Eisner l’a définie (avant l’émergence d’Internet) comme « la principale application de l’art séquentiel au support papier ».

Manga : Le mot japonais « manga » souvent traduit littéralement par « image dérisoire » ou « dessin non abouti », est composé de « ga » (画), qui désigne la représentation graphique (« dessin », « peinture » ou toute image dessinée – comme l’estampe), et « man » (漫), « involontaire », « divertissant », « sans but », mais aussi « exagérer », « déborder » (qui peut être interprété comme caricature), ainsi qu’« au fil de l’idée ». Ainsi on pourrait aussi bien traduire ce mot par « dessin au trait libre », « esquisse au gré de la fantaisie », « image malhabile » ou tout simplement caricature ou grotesque dans le sens de Léonard de Vinci.
Il ne prend le sens précis de « bande dessinée » qu’au cours du 20e siècle, avec l’introduction de celle-ci au Japon. Lorsqu’elle y devient très populaire, après 1945 et grâce à Osamu Tezuka, le terme s’impose pour finir par ne plus désigner qu’elle.

Onomatopée : n.f. mot dont le son suggère celui de la chose qu’il dénomme.


  • Questionnement :
    La représentation ; images, réalité et fiction :  la narration visuelle.
  • Expérimenter, produire, créer (D1, D2, D4, D5) :
    Choisir, mobiliser et adapter des langages et des moyens plastiques variés en fonction de leurs effets dans une intention artistique en restant attentif à l’inattendu.
  • Mettre en œuvre un projet artistique (D2, D3, D4, D5) :
    Faire preuve d’autonomie, d’initiative, de responsabilité, d’engagement et d’esprit critique dans la conduite d’un projet artistique.
    Confronter intention et réalisation dans la conduite d’un projet pour l’adapter et le réorienter, s’assurer de la dimension artistique de celui-ci.
  • S’exprimer, analyser sa pratique, celle de ses pairs, établir une relation avec celle des artistes, s’ouvrir l’altérité (D1, D3, D5) :
    Établir des liens entre son propre travail, les œuvres rencontrées ou les démarches observées.

D1 Les langages pour penser et communiquer – D2 Les méthodes et outils pour apprendre – D3 La formation de la personne et du citoyen – D4 Les systèmes naturels du monde et l’activité humaine – D5 Les représentations du monde et l’activité humaine

Un commentaire

  1. Olivier Broise
    31 décembre 2017

    Quelques photogrammes du film The Wild One
    Photogrammes - The Wild One

Les commentaires sont fermés.